nursing-personal
Identifiant: Mot de passe:

Auteur Sujet: freinage 1098  (Lu 914 fois)

Hors ligne floo955

  • Riders de bronze
  • **
  • Messages: 210
    • 1098S
freinage 1098
« le: août 22, 2015, 16:24:29 »
Sur la 1098 j'avais un soucis d'usure des plaquettes sur l'etrier droit, qui se bouffent à la vitesse du son.
Les deux plaquettes pareil.
J'ai d'abord pensé qu'il pouvait y avoir un défaut de qualité des plaquettes puisque rien ne semblait grippé, les pistons se repoussant normalement au moment du remplacement des plaquettes.
Ensuite j'ai pensé à une mauvaise purge de l'étrier gauche.
Mais pas de changement.

Au début je ne l'avais pas particulièrement remarqué, mais je commence à augmenter de rythme et là les plaquettes de droites s'usent d'au moins 50% en une aprem à Carole.
Avec un ramollissement sensible du levier, et une odeur de frein pas normale.
J'ai donc sortis la motivation des grand jours et démonté les etriers.
RAS au niveau des pistons, j'ai tout sortis, nettoyé et remonté.

Au remontage j'ai compris : y'a un con qui a monté un banjo sur l'étrier droit dont le trou de passage fait moins d'1 mm (pas mesurable au pied à coulisse et j'ai pas de forêt assez petit).
Du coup j'imagine que les plaquettes ont du mal à revenir quand je relâche la pression du levier.
Le banjo de l'étrier gauche a un trou de passage lui de 2.5 mm.
J'ai pas le bon forêt et plus de liquide de frein donc ça attendra la semaine prochaine mais je pense que ça va  résoudre mon problème.

J'imagine que l'ancien proprio a ou a fait monter un kit double durite sans faire attention, bref.

Si ça peut servir de piste à d'autres ...

Hors ligne 996corsa16

  • Riders débutant
  • Messages: 35
  • 996rs addict's
    • 996
Re : freinage 1098
« Réponse #1 le: août 22, 2015, 22:23:22 »
Mon frangin a eu ce genre de problème sur son 900 superlight: une impureté dans l'étrier faisait clapet et empêchait la pression de redescendre rapidement, pas de ressenti de ralentissement, mais un disque toujours très chaud et les plaquettes qui fondaient à vue d’œil...
On a cherché un bon moment avant de trouver. C'est vicieux ces bêtes là....